Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le ras le bol des superwomen

  de Michèle Fitoussi


Bouquin écrit il y a environ 20 ans mais toujours d'actualité s'il en est. Il évoque l'évolution de la condition féminine au cours des années 70 (1900 bien sûr pas 1800 !!). La lutte des féministes pour l'accès à la contraception, le droit à l' IVG et  surtout le droit au travail. De difficiles et longues luttes qui ont permis la "libération" de la femme.
Il faut se rappeller que dans les années 60-70, une femme ne pouvait travailler ou simplement avoir un compte bancaire sans l'accord de son mari !  Elles étaient sous la tutelle de..... un peu comme des handicapées mentales incapables de se gérer seules !
Elles pensaient que le travail allait leur permettre de vivre mieux en les débarrassant de leur carcan de ménagère et de mère de famille ; qu'elles allaient gagner une part active dans la société, qu'elle pourraient enfin parler et vivre aussi pour elles-mêmes.
C'était sans compter sur l'immobilisme de ces messieurs. D'accord pour que les femmes travaillent mais nettement moins chauds pour le partage des tâches quotidiennes...
En fait, d'autres chaînes se sont rajoutées à celles existantes et la femme doit se révéler excellente jongleuse entre son travail, les enfants (et le lot de tracas qui va avec) et la gestion du quotidien !!!
De quoi craquer, vous ne trouvez pas ?

Donc voilà pour le bouquin et même s'il date de quelques décennies, il n'est pas si loin de la réalité d'aujourd'hui.
D'accord, il y a eu l'explosion des "nouveaux pères" qui donnent le biberon ou changent les couches du nouveau-né... mais pour le partage des tâches ménagères, nous n'avons guère évoluer. Et que dire des salaires ? A travail égal, salaire égal ? On peut rêver. Les hommes ont de grands progrès à faire mais ils ne les feront que si ce sont les femmes qui en donnent l'impulsion en éduquant filles et garçons de la même façon !! Après tout, nous ne sommes pas porteuses d'un gêne universel "Aspirateur" ou "Fer à repasser" !!!!
Et il faudrait aussi que les mentalités féminines évoluent : pourquoi dire d'une femme qui travaille à l'extérieur qu'elle est active ? Est-ce que celle qui reste au foyer à éduquer les enfants ne fait rien ? Se repose-t-elle toute la journée ???
Etre maman au foyer n'est pas forcément une sinécure ou un choix ; tout comme être caissière polyvalente dans un hard discount !!!
J'ai été moi-même dans cette situation (maman au foyer, pas caissière) pendant un temps certain car je ne me voyais pas lever mon petit bout à 5h30 pour prendre mon boulot à 6h30 ; ou le récupérer à 22h lorsque je finissais à 21h30 ; et trouvez une nounou qui accepte de tels horaires !!
Et si j'ai repris mon activité professionnelle, je ne renie surtout pas cette période de ma vie. J'ai eu le privilège des premiers mots, des premiers pas... de chacun de mes enfants, tous ces petits bonheurs qui construisent des vies.

La femme est l'avenir de l'homme, disait Aragon ; et si elle était son propre avenir ????

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :